Bookaholic

[J’ai lu] Miss Pérégrine et les Enfants Particuliers

Je viens de terminer le tome 3 de la série de Miss Pérégrine et les Enfants Particuliers. Alors, forcément, il fallait que je vous en parle! J’ai tout de même dévoré les 3 romans, chacun en 2 ou 3 jours (mais pas d’affilées), après une commande frénétique sur Amazon.

« Non mais ce tome 1! Je veux les suites, il me les faut! » *click* [Votre commande sera expédiée le…]

Voici donc un petit résumé de ce que j’ai pensé de cette série écrite par Ransom Riggs. J’ai commencé par lire le tome 1 pour « rattraper » la sortie du prochain film de Tim Burton éponyme. Comme beaucoup de lecteurs, je préfère lire le roman avant de voir l’adaptation au cinéma, il fallait donc que je me dépêche avant d’être spoilée par les bandes-annonces. miss_peregrine_1

Ce premier volet a été pour moi une découverte, une brise fraîche et une bonne claque en même temps. Une découverte, car je ne connais pas l’auteur et que je n’avais pas vraiment lu de critiques ou d’avis à son sujet; une brise fraîche pour l’originalité du scénario, du style, bref du livre tout entier dans un monde littéraire pas toujours assez novateur à mon goût; et enfin une claque parce que je me suis sentie comme Alice, aspirée malgré moi dans le trou du lapin et complètement accro avant d’avoir compris ce qui m’arrivait.

Les personnages sont attachants (sauf un, suivez mon regard…), le scénario est surprenant, plein de rebondissements et dans son propre univers (on est loin des loups-garous et autres personnages vus et revus du genre fantastique). Jacob est un héros qui m’a beaucoup touchée, et chaque enfant particulier aussi, chacun à sa façon. On aura sans doute tous nos préférés, personnellement j’adore Olive et Hugh, même si l’auteur nous rend proches d’eux tous comme si nous intégrions nous aussi leur monde.

miss_peregrine_photographies
Un livre magnifique, aussi en tant qu’objet

Les trois tomes ont chacun un bon rythme, avec un « redémarrage » un peu lent dans le 2e tome mais on est toujours avide d’en savoir plus, de lire la page suivante, de trouver la prochaine photographie. Car oui, les trois romans sont parsemés de clichés qui l’illustrent à merveille et rendent l’histoire plus authentique, plus poignante, plus tangible.

Je conclurai donc en disant que c’est un énorme coup de cœur et que je suis à la fois enchantée de ma lecture et, comme souvent à la fin d’un bon livre, triste d’avoir du quitter le monde des particuliers pour revenir à la réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s